En devenant l’acteur de notre propre formation, en quête de nouvelles compétences comportementales, nous accompagnons avec souplesse les changements professionnels actuels et à venir. La connaissance est une voie possible et puissante pour nous libérer et nous dépasser. 

Avec le savoir, nous pouvons progresser humainement. Et par voie de conséquence, nous évoluons professionnellement à des niveaux très élevés en tirant avantage des défis que la vie nous présente. Car si notre environnement est en mouvement perpétuel, nous le sommes aussi. Tout naît, se transforme, disparaît. Tout change. Tout bouge.

Tout bouge.
Tout évolue, progresse.
Tout se ricochette et se réverbère.
D’un point à un autre, pas de ligne droite.
D’un port à un port, un voyage.
Tout bouge, moi aussi !

Extrait d’un poème de Jacques Lecoq in « Le corps poétique » (Actes Sud)

Jacques Lecoq (1921-1999) est un comédien, metteur en scène, chorégraphe et pédagogue français. Il est maître pédagogue pour le comédien par des travaux sur le mime dramatique, le masque, le chœur des tragédies antiques, le clown et le bouffon.

Lire sa biographie complète sur le site de l’École Internationale de Théâtre Jacques Lecoq

Jacques Lecoq a dirigé son école de théâtre, créée en 1956, jusqu’à sa mort. Partout dans le monde, d’anciens élèves – acteurs, metteurs en scène, scénographes, auteurs… ou même architectes – se réfèrent à son enseignement. Mais qui est Jacques Lecoq ? Quel fut son parcours ? Quels sont les objectifs et les méthodes de son enseignement ? Le Corps poétique, fruit de nombreux entretiens réalisés avec Jean-Gabriel Carasso et Jean-Claude Lallias, répond à ces questions.

De la mimodynamique à la géodramatique, du masque neutre aux grands territoires dramatiques (mélodrame, commedia dell’arte, bouffons, tragédie, clowns), Jacques Lecoq nous entraîne dans le voyage de l’École et nous fait suivre pas à pas sa démarche pédagogique.